En photo - Piétons et cyclistes en liberté

Photo: Annik MH de Carufel

Franc succès pour la quatrième journée «En ville, sans ma voiture!», qui se déroulait hier à Montréal et dans quelque 1500 autres villes de par le monde. Pendant six heures, les piétons et les cyclistes ont pu déambuler librement sur la rue Sainte-Catherine Ouest, entre les rues Saint-Urbain et McGill College, tout en profitant des nombreuses activités prévues pour se familiariser avec les solutions alternatives à l'utilisation abusive de la voiture.

Alors que plus de 40 000 personnes avaient profité de l'événement l'an dernier, l'Agence métropolitaine de transports a fait savoir que ce chiffre se situe plutôt autour de 50 000 cette année. Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a profité de l'occasion pour souligner que d'autres secteurs de la ville pourraient prendre part au mouvement l'année prochaine. «Depuis 50 ans, les piétons ont cédé la place aux automobilistes, et maintenant, il faut retrouver un certain équilibre», a-t-il dit. Un équilibre d'autant plus essentiel, selon certains, que l'utilisation de la voiture est à la source d'une pollution atmosphérique considérable, favorise l'émergence d'une multitude de maladies cardio-respiratoires et accroît les risques de souffrir d'embonpoint. Le parc automobile a augmenté de plus de 60 % au Québec depuis 20 ans.