En bref - Les tribunaux contre le foot

Mogadiscio — Les miliciens islamistes somaliens qui ont abattu deux personnes le soir du match Allemagne-Italie de Coupe du monde ont été placés derrière les barreaux et seront jugés selon la loi coranique, a annoncé le cheikh Hassan Dahir Aweys, président du Parlement.

Mardi soir, des miliciens ont interdit la diffusion de la demi-finale dans un cinéma, provoquant une émeute qu'ils ont tenté de disperser en ouvrant le feu. Ils ont abattu une jeune femme et le propriétaire du cinéma. «Ceux qui ont tué les deux civils seront confrontés à la charia dès que possible», a affirmé ce dignitaire religieux qui vient d'être nommé à la tête du Conseil des tribunaux islamiques.