27 juin 1974 - Pinochet, chef suprême de la nation

SANTIAGO (AFP) - Le général Augusto Pinochet, chef de la junte militaire chilienne, a été nommé 'chef suprême de la nation.' Le colonel Pedro Ewin, secrétaire général du gouvernement chilien, a indiqué au cours d'une conférence de presse que cette nomination serait effective dès le 26 juin, après la publication au journal officiel du décret-loi signé à cet effet, par les quatre commandants en chef de la junte. Ce décret-loi donne un statut juridique au régime issu du coup d'Etat du 11 septembre 1973.

Aux termes du décret-loi, le général Pinochet exerce le pouvoir exécutif alors que les quatre commandants en chef de forces armées ont la charge du pouvoir législatif. L'ordre de succession est le suivant:

1) commandant en chef des forces navales (actuellement l'amiral Jose Toribio Merino);

2) commandant en chef des forces aériennes (actuellement le général d'aviation Gustavo Leigh Guzman);

3) général dirigeant les carabiniers (actuellement le général Cesar Mendoza).

Parmi les attributions du 'chef suprême de la nation' chilienne, figure la charge de désigner les ministres et de promulguer les règlements ou les décrets qu'il jugera utiles à l'exécution des lois.