2 juillet 1974 - Une étoile du Bolshoï choisit le Canada

TORONTO (CP) - Le grand danseur de ballet soviétique Mikhail Barichnikov s'est réfugié dans un endroit secret en attendant les réactions officielles à son apparente défection à l'Ouest, samedi, après un spectacle de la troupe Bolshoï.

Le premier danseur du ballet Kirov de Leningrad, qui est âgé de 26 ans, et qui participait à une tournée canadienne, a fait savoir par des amis 'qu'il a quitté son pays pour poursuivre sa carrière en Occident'.

On croit savoir que M. Barichnikov se trouve dans la région de Toronto en compagnie de Christina Berlin, fille de Richard Berlin, ancien président de la société de publication Hearst.

Les amis du danseur ont insisté sur l'extrême importance de tenir secrètes ses allées et venues jusqu'à ce qu'on lui accorde officiellement l'asile politique.

Les ministres fédéraux intéressés à cette affaire, MM. Mitchell Sharp, des Affaires extérieures, et Robert Andras, de la Main-d'oeuvre et de l'Immigration, n'ont pu être rejoints hier, jour de la fête du Canada.

Mais, dans une entrevue accordée dimanche à la station radiophonique CFRB, M. Sharp a déclaré que M. Barichnikov serait entendu de façon 'sympathique' s'il demandait l'asile politique.

Selon Radio-Canada, la vedette soviétique est entrée en contact avec les autorités de l'immigration canadienne par l'intermédiaire d'un avocat non identifié, et une audience formelle aura lieu dès aujourd'hui aux bureaux de l'Immigration.

Entre-temps, le mystère continue d'entourer la fuite de M. Barichnikov. Des porte-parole de la Gendarmerie royale et de la police de Toronto n'ont pas voulu commenter certaines informations selon lesquelles le danseur aurait réussi à s'échapper 'avec l'aide de la police canadienne'.

Citant un témoin anonyme, le New York Times écrit que le danseur marchait vers l'autobus nolisé par la troupe Bolshoï, après une réception marquant la fin des représentations à Toronto, quand il a rapidement bifurqué vers une voiture qui l'attendait.

Un porte-parole de la police torontoise a dit que le danseur était considéré officiellement comme une 'personne disparue' à la demande des dirigeants de la troupe soviétique.

A Vancouver, le gérant de la troupe Bolshoï, M. David Binos, a affirmé que celle-ci se produirait aujourd'hui comme prévu dans cette ville. 'Tout ce que je sais, c'est qu'il n'a pas fait le voyage à Vancouver. Est-il malade? A-t-il fait défection? Je l'ignore', de dire M. Binos.

Il a ajouté qu'il consultait les représentants soviétiques au Canada mais qu'il n'était pas en mesure de faire quelque déclaration relative au statut du danseur. 'Nous allons continuer à donner nos spectacles. Nous ne comptons pas seulement sur une personne', a conclu M. Binos.

Il demeure pourtant que M. Barichnikov constituait la principale attraction de la troupe, formée en l'occurrence d'artistes secondaires. D'ailleurs, les critiques soulignaient d'abord le talent de M. Barichnikov ainsi que celui de Mme Irina Kolpakova, également des ballets Kirov. Un ami du danseur avait noté à ce sujet, au début de la semaine, que ces éloges rendaient la situation du danseur difficile au sein de la troupe.

Un membre des Grands ballets canadiens, Nadia Potts, s'est dite renversée par les événements mais, a-t-elle ajouté, 'nous aimerions bien l'avoir ici au Canada'. Un party devait avoir lieu en son honneur, samedi, mais M. Barichnikov s'est dit malade et a exprimé son regret de ne pouvoir s'y rendre, a dit Mlle Potts.

'Il a merveilleusement bien dansé mais il était un peu fatigué cette semaine parce qu'il avait trop travaillé', a noté la ballerine.

Un autre membre des Grands ballets a déclaré que le danseur avait été affecté par les commentaires d'autres membres de la troupe n'appréciant guère que les critiques torontoises, tout en faisant l'éloge de Barichnikov, se montrent sévères pour la troupe elle-même.

Originaire de Riga, en Lettonie, M. Barichnikov s'est initié au ballet à 11 ans. Reçu au ballet Kirov à 18 ans, il devenait danseur étoile de la troupe à 20 ans. Il a remporté la médaille d'or du concours de danse de Varna en 1966 puis, en 1969, la médaille d'or et le prix Nijinsky au premier concours international de danse de Moscou. Il a donné son premier spectacle à l'Ouest à Londres, en 1971. C'est là qu'il a connu Christina Berlin.

M. Barichnikov serait le troisième membre du célèbre ballet de Kirov à passer à l'Ouest, après Rudolf Nureyev et Natalia Makarova.