En bref: Une campagne contre l'homophobie

Le fait d'informer les écoliers sur l'homosexualité contribue à réduire l'homophobie.

C'est le constat fait par le Gris-Montréal, un groupe de recherche et d'intervention sociale, qui réclame une plus grande visibilité des gais et lesbiennes en milieu scolaire.Le groupe a lancé hier une campagne de sensibilisation sous le thème «Nos enfants ne seront pas homophobes». Le président de l'organisme, Jean-François Hallé, souligne que la crainte de la réaction des parents est souvent le principal obstacle à la diffusion d'informations sur l'homosexualité à l'école. M. Hallé veut interpeller les parents, estimant que l'on fait fausse route en cachant de l'information. Le groupe profitera de la visibilité de vedettes comme France Castel ou Charles Lafortune qui souhaitent que l'on parle d'homosexualité à l'école.

À voir en vidéo