Tendance - Sofo, le nouveau Soho de Stockholm

Stockholm — En ce qui concerne la mode et le design, Stockholm affiche ses différences d'un quartier à l'autre. Si la concentration de boutiques chic fait d'Östermalm, son quartier bourgeois (au nord), le rendez-vous naturel des designers qui font la réputation suédoise, un esprit de résistance s'est développé ces dernières années sur Södermalm, la grande île en forme d'amande au sud de la capitale.

Dans ces anciens quartiers ouvriers devenus le coeur de la culture BOBO de Stockholm se profile depuis deux ans un nouveau centre alternatif du design et de la mode de jeunes créateurs qui ouvrent désormais boutiques face à l'avalanche des enseignes franchisées.

«C'est un peu l'équivalent du Marais parisien à Stockholm», explique Martin Sundberg, un des jeunes patrons du magasin Grandpa, sur Södermannagatan. «On se veut bien plus décontracté. On y trouve de plus en plus de petites boutiques de meubles ou de fringues qui se développent en réaction à l'ouverture hystérique de galeries dans le reste de la ville, où vous retrouvez les mêmes magasins partout.»

Pour bien marquer sa filiation dans la droite ligne du Soho londonien, le quartier s'est autobaptisé Sofo, «Söder om Folkungagatan», soit au sud de la rue Folkunga. Le quartier est encastré entre Folkungagatan au nord, Götgatan à l'ouest, Ringvägen au sud et Renstiernasgata à l'est. Le quartier est accessible par les stations de métro Skanstull ou Medborgarplatsen.

Un esprit bazar

À sa façon, Grandpa est un concentré de l'esprit Sofo où se déploie un esprit bazar: des vêtements de jeunes designers scandinaves, Velour, Moods of Norway, Won Hundred, leurs propres t-shirts «The Stockholm Syndrome», des pantalons écossais, des Rubik's Cubes, des sacs Mizeppe, des luges en hiver (des vélos l'été), des jeux comme le Tuttmemo (jeu de mémoire où il faut reconstituer 50 paires de seins)...

Le dernier jeudi de chaque mois, toutes les boutiques du réseau Sofo invitent à une opération de promotion, les Sofo Nights, avec des prix spéciaux et des vernissages, concerts live ou show caleçon. Ce mélange kitsch et branché, moderne et vieilli, se retrouve à tous les coins.

La boutique coctail.nu est un de ces lieux cultes, une véritable caverne d'Ali Baba du kitsch, ou les magasins Silvia, pour leur collection Barbapapa, ou encore Apparat, où les vélos-remorques en acier frotté s'étalent à côté des chaises design ou de jouets comme de vieux tracteurs.

Les bars sont aussi une des marques du quartier. Le plus indispensable, car précurseur, est sans doute String, à l'angle de Bondegatan et de Nytorgsgatan. Dans le joyeux fouillis, tout le mobilier est différent, fruit de rapines dans différentes enchères.

Le client, jeune, peut acheter le siège sur lequel il a passé son après-midi à boire un café en papotant avec ses copains ou à travailler sur quelque projet d'article, de pub ou autre, avant d'aller, si le temps le lui permet, se prélasser sur Nytorget, la place centrale de Sofo, que les embouteillages de landaus rendent quasi inaccessible par beau temps.