Reine Élisabeth II

Photo Kirsty Wigglesworth Agence France-Presse
 

Elizabeth Alexandra Mary, la fille aînée du duc et de la duchesse d’York, est née à Londres le 21 avril 1926. À l’âge de 10 ans, à la suite de l’abdication de son oncle Édouard VIII, la princesse accède au second rang dans l’ordre de succession au trône britannique.

En 1952, à la mort de son père, le roi George VI, un changement de garde se fait au palais de Buckingham et elle devient la reine Élisabeth II. Son couronnement, le 2 juin 1953, est retransmis en direct à la radio et à la télévision.

Mariée depuis 1947 à Philip Mountbatten, un officier de la Navy issu des familles royales grecque et danoise, la reine a eu quatre enfants: le prince Charles, la princesse Anne, le prince Andrew et le prince Edward. Le prince consort, Philip, est décédé à deux mois de son 100e anniversaire, le 9 avril 2021.

L’héritier du trône, Charles, prince de Galles, a épousé lady Diana Spencer en 1981, de qui il a eu deux fils: William et Harry. Le couple royal finit par se séparer, dégradant ainsi l’image de la famille royale, et la princesse Diana, dite «Lady Di», meurt en 1997, dans un tragique accident de voiture. Charles se marie par la suite à Camila Shand, son amour de jeunesse.

Âgée de 95 ans et récemment déclarée positive à la COVID-19, Élisabeth II a connu l’un des plus longs règnes de l’histoire: depuis près de 70 ans, elle est la souveraine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que des 14 royaumes du Commonwealth – dont le Canada –, en plus d’être cheffe du Commonwealth.

Consultez tous nos contenus sur la reine Élisabeth II.