Labeaume veut faire campagne sur autre chose que le tramway

Le maire de Québec, Régis Labeaume
Photo: Jacques Boissinot Archives La Presse canadienne Le maire de Québec, Régis Labeaume

Le maire de Québec, Régis Labeaume, continue d’entretenir le suspense sur son avenir politique, mais il manifeste de l’intérêt à faire campagne si elle porte sur autre chose que le tramway.

« On va vous revenir à partir du moment où les décisions finales seront prises sur le tramway, a dit le maire vendredi. Moi, je souhaite que le dossier du tramway soit derrière nous, ça permettrait de faire en sorte qu’on ait d’autres thématiques. »

De retour de vacances, M. Labeaume a répondu à une série de questions sur ses plans quant à l’élection municipale de novembre 2021.

Depuis le rejet du tracé du tramway par le gouvernement du Québec, la Ville et le ministère des Transports travaillent à une nouvelle version du projet qui desservirait mieux les banlieues. Le maire Labeaume a indiqué vendredi qu’il s’était entretenu avec le ministre des Transports, François Bonnardel, le matin même. « On a eu une bonne discussion », s’est-il contenté de dire à ce propos.

Vers un éventuel 5e mandat ?

Élu pour la première fois en 2007, Régis Labeaume en sera à son cinquième mandat s’il est réélu à la mairie de la Ville de Québec.

« En même temps, ça va permettre à tous les candidats et candidates qui voudraient se présenter de se mettre une tête sur les talons, et ce n’est pas désagréable, j’aime ça », a-t-il dit. Pour l’heure, les seuls candidats connus à l’élection de novembre sont les chefs de Québec 21, Jean-François Gosselin, et de Démocratie Québec, Jean Rousseau.

« Il n’y a pas de presse. Réglons [la question du] tramway. Voyons comment ça va dans la pandémie », a-t-il dit. « Ce n’est pas le temps de faire trop de politique, je pense que les gens ont les idées ailleurs. »

« Moi, je me sens très en contrôle, notre organisation politique est en marche », a-t-il également signalé.

À voir en vidéo