Le bureau de projet du tramway de Québec perd son directeur des communications

Cette démission survient alors que la Ville de Québec et le bureau de projet sont la cible de critiques à propos des consultations tenues ces derniers jours.
Image: Ville de Québec Cette démission survient alors que la Ville de Québec et le bureau de projet sont la cible de critiques à propos des consultations tenues ces derniers jours.

Le directeur des communications du bureau de projet du tramway de Québec, François Giroux, a démissionné deux mois à peine après son embauche.

Cette nouvelle survient alors que la Ville de Québec et le bureau de projet sont la cible de critiques à propos de leur façon d’expliquer et de vendre le réseau structurant.

Le Devoir rapportait jeudi que les consultations tenues ces derniers jours avaient suscité de nouvelles inquiétudes au sein d’une partie de la population.

Le poste de directeur des communications du bureau de projet de tramway a été créé en avril dernier. M. Giroux en était le premier titulaire. Son salaire s’élevait à 150 000 $ par an.

Son mandat consistait à « conseiller la direction de la Ville et du bureau de projet dans l’établissement de stratégies de communication […] permettant l’adhésion » au projet, stipulait son contrat.

M. Giroux était auparavant cadre au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale.

Le porte-parole de la Ville de Québec, David O’Brien, a indiqué jeudi que M. Giroux a « remis sa démission pour des raisons personnelles » et « qu’aucun autre commentaire » ne sera fait dans ce dossier.