Le maire de Québec, Régis Labeaume, atteint d’un cancer

Le maire de Québec, Régis Labeaume
Photo: Jacques Boissinot Archives La Presse canadienne Le maire de Québec, Régis Labeaume

Le maire de Québec, Régis Labeaume, est atteint d’un cancer de la prostate, a révélé son cabinet mercredi.

« Le maire allégera graduellement son emploi du temps en prévision de la suite des choses », a expliqué la Ville dans un communiqué mercredi après-midi.

Il devra éventuellement s’absenter pour une convalescence, mais il « continuera d’exercer ses fonctions tout en déléguant certaines responsabilités aux membres de son équipe », précise-t-on.

Le premier ministre François Legault et la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale Geneviève Guilbeault lui ont offert leur soutien.

« Toutes nos pensées sont avec lui, a indiqué M. Legault. On lui souhaite courage. C’est un cancer qui a des bons pronostics, très bons. […] Puis, quand on connaît Régis qui est un battant, moi je suis convaincu qu’il va revenir encore plus fort. »

« [J] e veux l’assurer de tout mon appui, de tout l’appui de notre gouvernement en entier d’ailleurs, a renchéri Mme Guilbeault. Nous continuerons de faire progresser les dossiers avec son équipe en son absence. Il peut se concentrer en paix sur le combat qui l’attend et tout sera dans l’ordre quand il va nous revenir en pleine forme. »

Autant les collègues du maire Labeaume que ses adversaires politiques ont tenu à l’encourager publiquement.

« Courage, Régis, durant cette épreuve. Je pense à toi et tout le monde municipal est avec toi ! », a écrit la mairesse de Montréal, Valérie Plante, sur Twitter.

 

 

« Toute ma solidarité à mon collègue et ami Régis Labeaume qui fera assurément face à la maladie avec la détermination qu’on lui connaît, a pour sa part publié le président de l’Union des municipalités du Québec, Alexandre Cusson. La santé est plus importante que n’importe quel projet […]. »

Le maire de Lévis, avec qui il a eu son lot de désaccords, lui a souhaité un « prompt rétablissement et un bon courage devant cette épreuve difficile ».

Le ministre Jonatan Julien, qui avait claqué la porte d’Équipe Labeaume en mai lorsqu’il était conseiller municipal à Québec, s’est dit « ébranlé d’apprendre la nouvelle ». Il a également souligné le caractère combatif du maire dans un gazouillis. « [J] e suis persuadé qu’il saura faire face à cette épreuve », a-t-il écrit.

 

 

Régis Labeaume est âgé de 62 ans. Il a été élu pour la première fois à la mairie de Québec en 2007.

Son cabinet a fait savoir que le maire n’accorderait « aucune entrevue » à ce sujet.

Il souligne que « le cancer de la prostate apparaît souvent sans symptômes particuliers ».