Tramway de Québec: un projet bâclé, dénonce Jean-François Gosselin

Évalué à 3 milliards, le réseau de tramway à Québec doit voir le jour en 2026.
Photo: Ville de Québec Évalué à 3 milliards, le réseau de tramway à Québec doit voir le jour en 2026.

Le projet de tramway que les gouvernements se préparent à financer s’appuie sur des analyses réalisées « sur un coin de table », dénonce le chef de l’opposition à la Ville de Québec, Jean-François Gosselin.

« Nous demandons au gouvernement Trudeau et au gouvernement Legault s’ils acceptent toujours de financer un projet de 3 milliards de dollars d’argent public pour le tramway de Régis Labeaume basé sur une étude de 13 pages », a dit M. Gosselin lors d’une rencontre avec les médias.

Mercredi matin, Le Journal de Québec révélait qu’en réponse à une demande d’accès à l’information exhaustive sur les études documentant le projet de tramway, la Ville n’avait qu’une analyse de 13 pages à remettre.

À titre comparatif, M. Gosselin a fait remarquer que le projet du REM à Montréal s’appuyait sur une étude de 160 pages. « Il faut qu’on nous démontre aussi en quoi le projet de tramway est le meilleur pour Québec pour bonifier le transport en commun. Parce que, je tiens à vous le dire, à vous le répéter : nous sommes pour un meilleur transport en commun, un meilleur service », a-t-il ajouté.

L’opposition « mal placée »

L’administration Labeaume a répliqué en disant que M. Gosselin était très « mal placé » pour marteler que les études sont importantes.

« Ce sont les mêmes qui nous disent que le choix est fait pour le troisième lien, qu’il n’y a pas d’étude et qu’il faut que ce soit à l’est et rien d’autre », a déclaré le responsable du dossier du transport au comité exécutif, Rémy Normand. « Venant d’eux autres, je trouve ça malvenu. »

Sur le fond, M. Normand ajoute que la Ville n’avait pas besoin de réaliser de nouvelles études sur le projet de tramway parce qu’elle en avait suffisamment produit sur le SRB (service rapide par bus). « On a documenté en long et en large un projet de SRB, et c’est notre base de départ pour nous projeter vers le tramway. »