Labeaume compte rester pour boucler le dossier transport

Régis Labeaume 
Photo: Yan Doublet Archives Le Devoir Régis Labeaume 

Régis Labeaume souhaite faire de l’amélioration du réseau de transport public à Québec son legs et prévient qu’il ne quittera pas la politique tant que le dossier ne sera pas réglé.

« Mon objectif, c’est de ne pas quitter la politique sans avoir réglé le projet de mobilité, [de] système de mobilité structurant de Québec », a déclaré le maire qui sollicite un quatrième mandat aux élections cet automne.

À une journaliste qui lui demandait si on le reverrait dès lors dans quatre ans, il a rétorqué : « Si ce n’est pas fait dans quatre ans, vous allez me revoir, c’est certain. »

La semaine dernière, le maire sortant a dit qu’il lui faudrait deux ans avant de soumettre un projet de remplacement au Service rapide par bus (SRB), abandonné en avril dernier.

Régis Labeaume dressait lundi le bilan des consultations lancées après l’abandon du SRB. Il a soutenu que l’exercice l’avait conforté dans sa volonté de doter Québec d’un nouveau système « structurant » de transport en commun.

La Ville est particulièrement satisfaite du fait que 11 000 personnes ont répondu à son sondage en ligne.

D’autres détails suivront.