La maison Krieghoff est à vendre

PHOTO-BasDeVignetteLe trio de moutardes fines de Simon Turcotte, à Saintye-Marcelline
Photo: Simon Turcotte PHOTO-BasDeVignetteLe trio de moutardes fines de Simon Turcotte, à Saintye-Marcelline

La maison Krieghoff, un immeuble patrimonial classé, vient d’être mise en vente sur le marché privé. Construite au milieu du XIXe siècle, elle a été la résidence du grand peintre Cornelius Krieghoff.

Une affiche du courtier immobilier Sotheby’s a été plantée à l’avant du terrain il y a quelques jours. L’annonce détaillée la décrit comme une « charmante demeure » qui « plaira aux amateurs de vie urbaine, aux passionnés d’histoire et aux amoureux du charme d’antan. »

Le peintre Cornelius Krieghoff a résidé dans cette maison pendant deux ans entre 1859 et 1860. C’est là qu’il a réalisé certains de ses tableaux les plus célèbres.

Situé rue Grande Allée face à la rue Cartier, ce cottage de style néoclassique a été longtemps la propriété de Mme Esther Greaves. Cette enseignante de Toronto en a pris grand soin et l’a entièrement restauré au milieu des années 1990.

Avant cela, la maison avait longtemps été laissée à l’abandon, et d’anciens propriétaires avaient menacé de la détruire. Or pour l’heure, la mise en vente ne suscite pas trop d’inquiétudes puisque le bâtiment est classé comme immeuble patrimonial par le ministère de la Culture. En plus du classement, une partie du terrain se trouve sur une aire de protection à fort potentiel archéologique reconnue.

Au municipal, l’importance de la maison est reconnue dans le plan particulier d’urbanisme du secteur. Malgré tout, la conseillère responsable du patrimoine, Julie Lemieux a fait savoir lundi que la Ville allait « rester aux aguets ».

Dessert aux pommes

Pour 4 personnes

Voici une recette super simple, fraîche et pas trop grasse : une délicieuse façon de ne pas perdre de fruits !

Ingrédients

5 pommes, les moins belles!

¼ t. de beurre, fondu

1 t. de flocons d’avoine

biologique

¼ t. de sirop d’érable

¼ t. de sucre brun biologique

¼ t. de pépites de cacao cru

1 c. à thé de cannelle râpée

ou déjà en poudre

¼ c. à thé muscade râpée

ou déjà en poudre

½ c. à thé de vanille (facultatif)

Préparation

Chauffer votre four à 350 °F. Couper les pommes en deux, retirer le coeur, et les déposer, peau vers le haut, sur une plaque à pâtisserie doublée de papier parchemin. Pratiquer quelques entailles partielles, sans complètement trancher les pommes.

Mélanger les flocons d’avoine, les épices, la moitié du sirop d’érable, ¾ des pépites de cacao, deux pincées de sucre et 2-3 cuillerées de beurre fondu.

Servir deux demi-pommes par personne, garnir chaque pomme avec une pincée de cacao et un filet de sirop d’érable, puis avec la garniture de votre choix ; crème glace, yaourt…

Bas pour bulles du 20 au 26 novembre. Dix restaurants montréalais et cinq restaurants torontois (la nouveauté de cette 4e édition) placent des boîtes pour recueillir des dons de chaussettes neuves à l’intention des personnes sans-abri. En échange, on vous offre un verre de bulles.

À Sainte-Marcelline dans Lanaudière, Simon Turcotte fait d’excellentes confitures et aussi d’excellentes moutardes. Il vient de lancer un nouveau trio : érable et myrique baumier, fleur d’ail et raifort. Étant donné que nous avons parlé de commerce en ligne… https://boutiquesimonturcotte.com

Les Lauriers de la gastronomie québécoise veulent jouer dans la cour des tapis rouges avec la reconnaissance du meilleur restaurant, chef, pâtissier, sommelier, barman, artisan… (15 catégories en tout) de l’année. Ce premier gala, qui se tiendra au printemps 2018, aura Ricardo Larrivée pour maître de cérémonie. http://www.lauriers.ca