Québec: le règlement sur l’eau potable adopté

Le règlement métropolitain pour protéger les sources en eau potable de Québec a été adopté mardi après-midi. Sur les 17 élus présents, seule la préfète de la MRC de la Jacques-Cartier, Louise Brunet, a voté contre. Il appartient au ministre des Affaires municipales Martin Coiteux de l’approuver ou non, dans un délai de 60 jours. Le nouveau règlement vise à empêcher le développement urbain vers le nord dans les secteurs en pente de plus de 15 % où le raccordement à l’aqueduc n’est pas déjà offert. Les particuliers qui ont déjà des propriétés appartenant à cette catégorie ont été invités mardi à s’adresser à la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) pour obtenir des assouplissements, a souligné le maire de Québec et président de la CMQ, Régis Labeaume. Pour eux, la CMQ entend appliquer l’ancienne réglementation, a-t-on fait savoir en soulignant que les promoteurs s’exposeraient à des règles plus sévères.