L’opposition à Régis Labeaume se mobilise

L'hôtel de ville de Québec
Photo: Clément Allard Archives Le Devoir L'hôtel de ville de Québec

Sus au « mépris », à « l’arrogance » et à la « morgue », lance Démocratie Québec. Mardi matin, le parti d’opposition à la ville de Québec a dévoilé son plan de match à long terme pour détrôner Régis Labeaume aux élections de 2017.

« Je suis convaincu qu’il y a à Québec des forces vives qui sont prêtes à se mesurer à M. Labeaume », a déclaré le président du parti Denis L’Anglais. « Je pense qu’on a un peu terminé avec le mépris, l’arrogance et un peu la morgue avec laquelle M. Labeaume traite sinon ses adversaires politiques ou tout au moins quelqu’un qui n’est pas d’accord avec lui. »

Le parti qui avait récolté 23,9 % aux élections de 2013 se donne jusqu’à décembre 2016 avant d’élire un nouveau chef. La course à l’investiture débutera le 28 octobre et durera ainsi 36 jours. Étant donné que les élections municipales ne doivent avoir lieu qu’à l’automne 2017, cela laissera à l’heureux(se) élu(e) plusieurs mois pour se faire connaître si ce n’est pas déjà fait, a concédé M. L’Anglais.


Le parti mené par Nathalie Normandeau?
 

Aux dernières élections, le parti avait été représenté par David Lemelin, ex-animateur de télévision et auteur d’un livre intitulé Régis Labeaume, la dictature amicale.

M. Lemelin avait été défait mais le parti avait réussi à faire élire trois conseillers de districts au conseil municipal : Yvon Bussières, Anne Guérette et Paul Shoiry qui dirige depuis le groupe d’opposition à la ville.

Ces derniers mois, M. Shoiry a laissé entendre qu’il ne se présenterait pas à la course à la chefferie mais Mme Guérette s’est montrée intéressée. Le chef par intérim de la formation est Benoît Gingras.

Interrogé sur les rumeurs voulant qu’un groupe de gens d’affaires de Québec ait approché l’ex-ministre Nathalie Normandeau pour qu’elle affronte M. Labeaume en 2017, Denis L’Anglais a rétorqué être « plus que disponible » s’ils « veulent [le] rencontrer ».

Rappelons que Mme Normandeau, qui est désormais animatrice de radio à Québec, a déclaré récemment ne pas être intéressée à se présenter.

À voir en vidéo