La Ville de Québec présente ses demandes

Les autorités du port de Québec voudraient agrandir la zone industrielle.
Photo: Renaud Philippe Le Devoir Les autorités du port de Québec voudraient agrandir la zone industrielle.

La Ville de Québec a présenté pour 205,2 millions de dollars de demandes aux candidats aux élections fédérales. L’argent réclamé serait surtout destiné au port de Québec et au milieu de la recherche.


« C’est un effort majeur de concertation », a déclaré lundi matin Jean-Guy Paquet, président du conseil d’administration de l’Institut national d’optique (INO) et ex-recteur de l’Université Laval.


En point de presse à l’hôtel de ville, ce dernier était aux côtés du maire, Régis Labeaume, du patron du Port, Mario Girard, de celui de l’aéroport, Gaëtan Gagné, ainsi que du recteur de l’Université Laval, Denis Brière, et du p.-d.g. de l’INO, Jean-Yves Roy.


Agrandissement du port


C’est le port qui réclame le plus de financement soit 62 millions pour son projet d’agrandissement de la zone industrielle, 24 millions pour celui du terminal de croisière et 12 millions pour prolonger la promenade Samuel-de-Champlain dans son secteur.


Du côté de l’aéroport, on ne demande pas d’argent, mais plutôt « un appui politique et administratif » pour établir un centre de prédédouanement. Ce centre s’inscrit dans un vaste projet d’agrandissement qui a déjà été financé.


Institut nordique


L’Université Laval réclame quant à elle 30 millions de dollars pour la mise sur pied d’un nouvel Institut nordique. Le projet du nouveau pavillon, qui serait situé entre les pavillons de foresterie et de médecine, est déjà en partie financé par le gouvernement du Québec.


Enfin, l’Institut national d’optique demande un total de 77,2 millions pour assurer son financement de base sur cinq ans (50 millions) et déployer son plan d’expansion canadienne (27,2 millions).


Depuis son arrivée au pouvoir, le maire Labeaume a pris l’habitude, avant les élections fédérale ou provinciale, de faire connaître ses priorités aux partis en lice. Or pour la première fois cette année, l’annonce s’est faite de façon particulièrement élaborée et formelle avec des présentations détaillées à huis clos avec d’autres institutions.

1 commentaire
  • Yves Corbeil - Inscrit 1 juin 2015 13 h 28

    Wow!

    Lâche pas mon Régis, tu devrais aussi leur demander les Sénateurs pour ton nouveau rond de glace.