Retraites: le maire de Québec croit pouvoir obtenir ce qu’il désirait

Québec — L’arrivée des libéraux au pouvoir fait disparaître tout ce qui dérangeait le maire de Québec Régis Labeaume dans le projet de loi sur les retraites.

 

À un journaliste qui lui demandait marid s’il allait interpeller le gouvernement de Philippe Couillard dans ce dossier, le maire de Québec a laissé entendre qu’il avait déjà obtenu beaucoup. « Les demandes, j’en ai assez fait, là. Puis là, ça va bien, [ça] fait que j’aime autant ne pas en faire d’autres », a-t-il affirmé.

 

Les libéraux se sont engagés à modifier les deux principaux irritants de M. Labeaume dans le projet de loi sur les retraites du Parti québécois : le rôle confié à la Commission des relations du travail (CRT) et le partage des déficits passés.

 

« Ce que les libéraux ont promis, c’est que, au contraire de la loi qui existe, il y aurait une obligation de partager les déficits passés. Alors ça, c’est très différent. Puis au lieu que ce soit la Commission des relations du travail qui trancherait le cas échéant, ce sera un arbitre », a-t-il souligné.

 

Déposé juste avant les élections, le projet de loi péquiste n’a jamais été adopté. Créé pour sauver les régimes à prestations déterminées dans les villes et les universités, il visait à forcer patrons et syndicats à s’entendre sur le partage des déficits accumulés. Une procédure et un échéancier étaient prévus, au bout duquel la CRT devait trancher.

1 commentaire
  • simon villeneuve - Inscrit 16 avril 2014 12 h 04

    incroyable

    "Ce que les libéraux ont promis, c’est que, au contraire de la loi qui existe, il y aurait une obligation de partager les déficits passés.."

    Du vol salariale retroactif sur des decennies ...


    Les iberaux denonceaient, par la voix de M.Bachand, une minuscule hausse d'impot retroactive pour les plus riches pour l'annee 2012.

    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/359834/ra


    Mais pour la classe moyenne, prendre du salaire retroactif etendu sur plusieurs annees, bien ca c'est acceptable ...

    Tellement hypocrite le PQ d'apres les liberaux, qu'ils vont faire pire que le PQ, belle ironie !