Ville de Québec – L’opposition serait «comme un oiseau»

Paul Shoiry a été élu dans le district de Sillery-St-Louis où il a été maire avant les fusions.
Photo: Source: Démocratie Québec Paul Shoiry a été élu dans le district de Sillery-St-Louis où il a été maire avant les fusions.
Québec — Les élus de Démocratie Québec ont confirmé vendredi que Paul Shoiry serait leur chef de l’opposition à compter de maintenant. Toutefois, le chef de leur parti demeure David Lemelin pour l’instant.

«C’est comme un oiseau qui a deux ailes», a résumé le conseiller Yvon Bussières. «Pour bien voler, il faut que les deux ailes fonctionnent en harmonie».

Martelé de questions sur le partage du pouvoir entre lui et M. Lemelin, M. Shoiry a souligné que son collègue était actuellement très occupé par des tâches administratives, notamment la rédaction du rapport des dépenses électorales.

Démocratie Québec entend faire une course à la chefferie avant les prochaines élections, mais les élus ont souligné vendredi qu’il n’y avait pas «d’urgence».

Paul Shoiry a été élu dans le district de Sillery-St-Louis où il a été maire avant les fusions. Jusqu’à 2009, il représentait ce district au conseil de la ville de Québec, mais comme indépendant.

M. Bussières, M. Shoiry et Anne Guérette sont les seuls à avoir été élus sous la bannière de Démocratie Québec lors des élections.

En point de presse, M. Shoiry a expliqué qu’il souhaitait jouer un rôle «positif» face à l’administration Labeaume. «C’est un nouveau départ », a-t-il résumé sur un ton calme. «Le ton, c’est un ton qui va être positif et constructif. On veut aider à faire avancer les dossiers.»

Si cela s’avère, il pourrait s’agir d’un changement notable puisque ces dernières années, les échanges entre l’équipe en poste et l’opposition étaient souvent acrimonieux durant les séances du conseil.

La première séance du nouveau conseil doit avoir lieu le 18 novembre prochain.

Plus de détails dans notre édition de demain.

À voir en vidéo