Camionnage à Québec: menace de recours collectif

Le regroupement d’entreprises de camionnage qui se dit lésé par la Ville de Québec n’est pas en reste. Après avoir dénoncé dans les médias la clause préférentielle de la Ville contre son concurrent, le Regroupement des entrepreneurs et camionneurs indépendants du Québec (RECIQ) se dit maintenant prêt à intenter des recours judiciaires contre la Ville. Selon son porte-parole, Michel Lorent, les membres auraient été privés de l’équivalent de 10 à 20 millions de dollars en contrats depuis quelques années. La semaine dernière, Régis Labeaume avait reproché au RECIQ de harceler la Ville et a répété qu’il n’avait aucune intention de donner plus de contrats à ses membres.

À voir en vidéo