La CSQ met en demeure Labeaume

Régis Labeaume
Photo: La Presse canadienne (photo) Clément Allard Régis Labeaume

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) met en demeure le maire de Québec, Régis Labeaume, de retirer les propos qualifiés de diffamatoires qu’il a tenus à l’endroit de l’organisation. La CSQ précise qu’elle n’aura d’autre choix que d’envisager des recours légaux pour défendre son intégrité si le maire ne se rétracte pas. La Ville de Québec veut exproprier la CSQ de la place Jacques-Cartier pour rénover la bibliothèque Gabrielle-Roy et ériger une tour de 16 étages. La Ville reproche à la CSQ, qui a un droit de refus, de faire traîner en longueur la réalisation du projet. Mardi, en séance publique du conseil municipal, le maire Labeaume a déclaré que « les gens de la CSQ se comportent comme de mauvais citoyens corporatifs, qui mentent et qui tentent de faire une passe d’argent sur le dos des citoyens ». La centrale somme Régis Labeaume d’exprimer publiquement dans les plus brefs délais ses excuses à l’endroit de la CSQ et de son personnel.

À voir en vidéo