La Ville de Québec interdit les masques dans les manifestations

Québec — La Ville de Québec interdit à son tour le port du masque dans les rassemblements. Elle en profite aussi pour durcir sa réglementation afin d'empêcher à de nouveaux campements d'indignés de faire leur apparition.

Il sera désormais interdit à des manifestants «d'avoir le visage couvert, sans motif raisonnable», qu'il s'agisse d'un foulard, d'une cagoule ou d'un masque. Les organisateurs des rassemblements devront également informer la police de la tenue des manifestations et de leurs trajets.

Enfin, il ne sera plus possible d'ériger des campements dans des lieux publics comme l'ont fait les indignés l'an dernier. La Ville interdit qu'on prépare, allume ou alimente un feu et les citoyens n'auront plus le droit «de se trouver dans un parc entre 23 h et 5 h le lendemain».

Les changements apportés au Règlement sur la paix et le bon ordre ont été approuvés par le comité exécutif hier. Selon la ville, ils ne sont pas nécessairement liés à ce qui se passe à Montréal.

«C'est un concours de circonstances que ça arrive comme ça», a précisé le porte-parole Jacques Perron. La ville souhaitait revoir sa réglementation après l'épisode des indignés et avait demandé à son service des affaires juridiques de travailler sur ce dossier cet hiver. «L'an dernier, on devait utiliser des règlements qui portaient sur les incendies. C'était complexe à gérer alors que maintenant, c'est plus simple. Le camping sur l'espace public, c'est interdit.»

Quant au couvre-feu dans les parcs, la ville le justifie par des plaintes. «On a des plaintes régulières de la part de voisins qui résident à proximité de parcs.»
22 commentaires
  • Philippe Landry - Inscrit 17 mai 2012 12 h 35

    C'est un premier pas. Maintenant, il faudrait aussi interdire les armes dangeureuses, les chevaux, les batons fait pour assomer et les gaz toxiques dans les manifestation. Il faudrait aussi obliger les policiers à arreter les casseurs.

    • Émile Essent - Inscrit 17 mai 2012 14 h 46

      Joli programme !

  • Gilles Emard - Inscrit 17 mai 2012 12 h 51

    Masque!

    Entierement d'accord avec la ville de Quebec! Il y a une enorme difference entre un carnaval,une fete de quartier et une manifestation comme celles des etudiants avec leurs masques qui ne servent qu'a cacher leur identite lors de vandalisme et intimidation envers d'autres personnes!

    • Émile Essent - Inscrit 17 mai 2012 14 h 50

      Le masque peut aussi être un foulard destiné à se protéger des gaz qu'utilise sans retenue aucune la police de Québec.

      D'ailleurs si le masque était un signe de reconnaissance pour les casseurs, il serait plus facile de les laisser se rendre si facilement identifiables. Avec la nouvelle interdiction les policiers vont trouver de nouvelles excuses pour ne pas arrêter les casseurs (et harceler les manifestants pacifiques).

    • Marc Collin - Inscrit 17 mai 2012 15 h 02

      @Émile Essent

      et la brique c'est pour créer un mur?
      et le pic c'est pour creuser?

      pas trop le choix d'utiliser le gaz quand tu as des dégénérés qui font du grabugent.....

      si tu aurais une personnes qui t'empêcherait de rentrer cez vous, tu appelerais surement la police..... idem pour les étudiants qui veulent aller en cours

      ça prend quand même pas un doctorat pour comprendre ça?

    • Philippe Rioux - Inscrit 17 mai 2012 15 h 34

      Je manifeste depuis 2001 et mon foulard, je le porte autour du cou et je m'en drape le visage du moment où les policiers se mettent à poivrer. Je me protège d'une agression, je ne saccage rien. Je dois aussi retirer mes lunettes et ouvrir bien grand les yeux pour permettre à la police de "faire son travail", oui? Dites-moi, j'aurai encore le droit de courir quand une meute de policiers écumant de plaisir va charger ma manifestation pacifique?

    • Nicholas Gionet - Inscrit 17 mai 2012 17 h 23

      Ouais, bien sûr, il n'y a personne de masqué pour se protéger des gaz. Est-ce vraiment si difficile à croire que quelqu'un pourrait ne pas vouloir rester sans rien faire quand il se fait aspergé de poivre de cayenne? On se couvre pour ne pas souffrir plus, pas pour se cacher!

    • Hubert Graton - Abonné 17 mai 2012 20 h 37

      Rioux et consorts sont de fieffés menteurs.

      Quand la Police poivre et attaque c'est que la manifestation a déjà été déclarée illégale et qu'ils auraient du décali......

      Pas de pitié pour les révolutionnaires de salon !

  • France Marcotte - Abonnée 17 mai 2012 13 h 06

    Québec, ville aseptisée


    Québec, le beau petit village en sucre d'orge.

    Ou bien, bonjour chez vous!, le village aseptisé de no.6. le prisonnier.

    Le Barreau s'est prononcé sur cette question à Montréal, ville encore vivante et pleine des soubresauts de liberté de mouvement et de pensée.

    Québec ferait ses propres lois, même une loi aussi grave de conséquences?

  • André Michaud - Inscrit 17 mai 2012 13 h 20

    Bravo M Labeaume

    J'ai participé à des dizaines de manifs dans ma vie, mais jamais masqué et sans faire de vandalisme. Les gens masqué ont évidemment quelque chose à cacher...

    Oui au droit de manifester, mais seulement si c'est de façon civilisée

  • Philippe Landry - Inscrit 17 mai 2012 13 h 27

    C'est un début

    À présent, il faudrait aussi interdire les batons, armes à feu, gaz vomitifs, bombes assourdissantes et chevaux. Il faudrait aussi forcer la police à arreter les casseurs.