En bref - Saint-Jean: moins de bouteilles, plus de musique

Les autorités ont de nouveau convoqué les médias hier à Québec pour justifier les nouvelles restrictions qui seront imposées lors de la soirée de la Saint-Jean demain. Pour faire accepter l'interdiction d'apporter de l'alcool sur le site, on a annoncé que la bière disponible sur place sera vendue à un prix inférieur à la norme pour ce genre d'événement (3,50 $ au lieu de 5,50 $).

Les organisateurs se targuent également d'offrir une programmation musicale plus riche que jamais avec quatre sites de spectacle répartis entre la place d'Youville et les Plaines, soit sur les principales scènes utilisées lors du Festival d'été. Au programme: le grand spectacle officiel animé par Mes Aïeux, le Party clandestin dédié à la musique alternative à l'ouest des Plaines et deux scènes réservées aux chansonniers au parc de la Francophonie et à la place d'Youville.
1 commentaire
  • Jean Richard - Abonné 22 juin 2011 08 h 47

    Fête nationale, bière d'ailleurs

    En cette fête dite nationale, tenue dans la soi-disant capitale nationale, la seule bière autorisée sera québécoise ou si elle proviendra d'une des deux grosses multinationales qui ont l'habitude de contrôler ce qui se vend lors de telles manifestations ?

    Ne pas s'y méprendre, le bleu de la Labatt Bleue n'est pas celui de la fête nationale, quoi qu'essaient de faire croire aux gens les autorités de la ville de Québec.

    Ne pas s'y méprendre non plus : la Labaume Bleue - pardon, la Labatt Bleue contient autant d'alcool que la bière interdite et si on en réduit le prix, c'est pour en vendre plus.

    Il y a de fausses bonnes intentions dans cette prohibition.