Élections à Longueuil: Josée Latendresse demande un dépouillement judiciaire

Josée Latendresse, candidate défaite à la mairie de Longueuil
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Josée Latendresse, candidate défaite à la mairie de Longueuil

La candidate défaite à la mairie de Longueuil Josée Latendresse demande un dépouillement judiciaire des votes exprimés lors de l’élection municipale de dimanche.

C’est Sylvie Parent, du parti Action Longueuil, qui l’a emporté, devenant mairesse de la grande ville de la Rive-Sud de l’île de Montréal.

La demande de second dépouillement devait être déposée jeudi, selon l’équipe de Mme Latendresse.

Très tard dimanche après la fermeture des bureaux de scrutin, l’écart final entre Mme Parent et Mme Latendresse n’était que de 118 voix sur un total de 59 594 bulletins déposés.

De plus, 1266 bulletins ont été rejetés, un nombre bien plus important que l’écart séparant les deux candidates.

Dans sa demande pour un dépouillement judiciaire, Longueuil Citoyen—Équipe Josée Latendresse plaide « un ensemble de motifs observés par plusieurs témoins » lors du déroulement du scrutin.

Cette demande sera jugée d’urgence conformément à la loi, indique l’équipe de la candidate.

Selon Élections Longueuil, Mme Parent a obtenu 42,7 % des voix, contre 42,5 % pour Mme Latendresse.

Caroline St-Hilaire a été mairesse de la ville de 2009 à 2017.