Revue de presse municipale

La Ville de Québec a offert un terrain pour le projet de cimetière musulman piloté par le Centre culturel islamique de Québec.
Photo: Francis Vachon Le Devoir La Ville de Québec a offert un terrain pour le projet de cimetière musulman piloté par le Centre culturel islamique de Québec.
Saint-Apollinaire toujours hantée par son cimetière
On apprenait cette semaine que deux opposants notoires au projet de cimetière musulman à Saint-Apollinaire sont candidats aux élections municipales de la petite ville de Saint-Apollinaire, soient Sunny Létourneau et Victor Hugo Castro. En entrevue au quotidien Le Soleil, Mme Létourneau a reproché à l’équipe au pouvoir d’être une « clique ». Dirigée par le maire sortant Bernard Ouellet, ladite équipe avait donné son appui au projet de cimetière musulman piloté par le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), qui a par la suite été rejeté lors d’un référendum local. La Ville de Québec avait alors pris le relais dans le dossier et offert un terrain pour combler les besoins du CCIQ.

Trois-Rivières : le secret d’Yves Lévesque
La tenue d’un rassemblement de l’équipe d’Yves Lévesque, cette semaine, nous a permis d’apprendre, en partie, à quoi tenait le succès politique de celui qui gouverne Trois-Rivières depuis 15 ans. À une journaliste de Radio-Canada qui lui demandait quel était le « secret » du succès de M. Lévesque, un de ses anciens conseillers a rétorqué qu’il avait beaucoup d’entregent et était particulièrement habile pour… retenir les noms de ses électeurs. « Il a une mémoire phénoménale. Pour les noms, il est dur à battre », a-t-il déclaré.

Nouveau départ à Percé
L’élection municipale revêt un sens particulier pour la municipalité de Percé, qui était privée de maire et de conseillers municipaux depuis des mois. En effet, le maire et son équipe avaient tous démissionné en novembre dernier après avoir vu l’un de leurs projets défait lors d’un référendum. La municipalité s’était donc retrouvée sous la tutelle du ministère des Affaires municipales. Un scénario qui n’avait rien d’idéal dans un contexte où elle était, de surcroît, frappée par les ravages des fortes marées de l’hiver. L’élection suscite d’ailleurs un certain enthousiasme sur place, selon ce que rapportent les médias locaux. En effet, alors que dans bien des villes des maires sont élus sans opposition, on recense à Percé pas moins de cinq candidats à la mairie : Guillaume Arbour, Owen Bouchard, J. Alexandre Chouinard, Jean-Guy Dubé et Cathy Poirier.

Joe Bocan en politique municipale
La politique municipale attire décidément des gens de tous les horizons. La chanteuse Joe Bocan, par exemple, est candidate au poste de conseillère municipale dans une petite municipalité de Lanaudière, Sainte-Marcelline-de-Kildare. Candidate dans le district numéro 6, Mme Bocan se présente sous la bannière d’un nouveau parti, l’Équipe Martin Malo, qui cherche à défaire l’équipe du maire sortant, Gaétan Morin.