Une indemnité de départ pour l’ex-maire Robitaille ?

Visé par des allégations de corruption, le maire démissionnaire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille, pourrait quand même toucher une allocation de départ avoisinant les 140 000 $, a confirmé la Ville de Terrebonne. Rappelons que, mardi, M. Robitaille a annoncé qu’il quittait ses fonctions. En juillet dernier, l’Unité permanente anticorruption (UPAC) avait mené des perquisitions à son domicile, chez des membres de sa garde rapprochée ainsi qu’à l’hôtel de ville. M. Robitaille était en congé de maladie depuis le mois d’août. Même s’il quitte ses fonctions avant la fin de son mandat, M. Robitaille a droit à une indemnité de départ et il pourrait aussi demander une allocation de transition, a indiqué la Ville de Terrebonne. Aucune arrestation n’a été effectuée dans ce dossier. De leur côté, les élus membres de l’Équipe Robitaille ont annoncé mercredi qu’ils siégeront désormais comme indépendants.