En bref: Défusions, une date parmi d'autres

Québec nie que les référendums sur les défusions municipales se tiendront le 20 juin prochain, comme l'annonçait hier le Journal de Montréal.

Au bureau du ministère des Affaires municipales, l'attaché de presse, Stéphane Gosselin, soutient que cette hypothèse représente toujours la probabilité la plus mince. Il précise que le scénario le plus plausible est toujours celui de l'automne. Selon M. Gosselin, il est impossible d'avancer une date pour la tenue des référendums aujourd'hui, alors que les études sur les coûts des éventuelles défusions ne sont pas encore complétées. Il rappelle que lorsque les études seront rendues publiques, Québec attendra 30 jours avant d'ouvrir les registres pendant cinq jours, et se donnera encore un certain délai avant de tenir les référendums. Quelque 42 études d'impact sur les défusions ont été commandées à des firmes privées.