Pokémon Go: le maire de Saguenay Jean Tremblay part à la chasse

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay
Photo: Youtube Le maire de Saguenay, Jean Tremblay

Après les pitbulls, et l’Ebola, c’est au tour des Pokémon d’attirer l’attention du maire de Saguenay, Jean Tremblay. Les créatures multicolores, vedettes du nouveau jeu pour téléphone Pokémon Go, font l’objet d’une nouvelle vidéo du coloré maire, dans laquelle il invite les citoyens à découvrir sa municipalité tout en attrapant des Pokémon. 

« Oh ! Je viens de prendre un pikachu. Ça va me prendre des pokéballs ! », lance Jean Tremblay, 67 ans, dans la vidéo mise en ligne, mardi, sur le site de la municipalité.

« Des Pokémons à Saguenay, on en a partout, à la place du citoyen, la place pour les bateaux de croisière, la pyramide, la rivière au sable… »

Le maire de Saguenay est un habitué des vidéos originales, voire virales. L’an dernier, il avait déclaré sa ville prête à lutter contre le virus Ebola, même si celui-ci n’a jamais été détecté au Canada.

Frénésie

Vingt ans après leur naissance, les Pokémon font un retour en force et envahissent désormais les lieux qui nous entourent grâce à Pokémon Go, le nouveau jeu pour téléphone mobile. Une application qui, en quelques jours à peine, a conquis les coeurs et enflammé la Bourse. Des centaines de milliers d’utilisateurs sont retombés en enfance, et des centaines de milliers d’autres se demandent toujours ce qu’est un Pokémon.

Grâce à son système de géolocalisation, l’application vibre lorsqu’on approche d’un Pokémon. En dirigeant la caméra de son téléphone mobile vers l’endroit indiqué sur la carte, on voit apparaître la créature à l’écran, comme si elle se trouvait réellement devant soi.