Le maire de Saguenay propose la stérilisation des pitbulls

Saguenay — Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, croit que la stérilisation des pitbulls est le meilleur moyen de venir à bout des problèmes générés par la présence de ces chiens dans les territoires urbains.

Le maire Tremblay estime qu’une analyse des règlements d’interdiction en vigueur dans les villes, dont la sienne, lui fait croire que ceux-ci ne sont pas très efficaces.

Il propose donc qu’un inventaire des pitbulls soit établi dans les villes. À l’issue d’une telle opération, les propriétaires des chiens seraient tenus, par règlement, de les faire stériliser, ce qui entraînerait une diminution graduelle et irréversible de la population de ces chiens.

Les contrevenants seraient contraints à d’importantes pénalités.

Mardi, la Ville de Brossard, près de Montréal, a annoncé son intention de bannir de son territoire les pitbulls et leurs croisements. Le conseil municipal modifiera son règlement relatif au contrôle des animaux, probablement le 5 juillet.

La semaine dernière, une femme de Montréal a été trouvée morte dans la cour de sa résidence du quartier Pointe-aux-Trembles aux côtés d’un pitbull enragé qui a été abattu par des agents de police.

Au cours des dernières heures, mardi, une autre femme a été blessée à une cuisse par un pitbull qui l’a attaquée dans la cour d’une maison de Sainte-Adèle, dans les Laurentides.

 
2 commentaires
  • Sylvain Auclair - Abonné 15 juin 2016 10 h 00

    Bizarre

    Si l'interdiction ne fonctione pas, c'est qu'il y a pas d'inventaire. Or pour cette mesure de stérilisation fonctionne, il faut aussi un inventaire.

  • Maxime Parisotto - Inscrit 15 juin 2016 11 h 50

    Un message aux amis des pitbulls: je pense qu'ils sont plus agressifs que les autres races de chien. Mais admettons que je me trompe, qu'ils ne sont pas agressifs du tout. J'ai déjà eu l'occasion de voir un pitbull de très près....
    Si un caniche m'attaque, je peux me défendre. Si un doberman ou un berger allemand m'attaque, je vais devoir lutter mais j'ai ma chance. Si un pitbull m'attaque, je suis mort. Et je suis quand même pas mal fort physiquement. Ce chien est bien plus fort que moi, et je ne parle même pas de la machoire, qui me donne des sueurs froides quand j'y pense.