Laval a bon espoir de retrouver ses millions

La grande majorité des entreprises que la Ville de Laval avait mises en demeure pour corruption et collusion ont exprimé leur intention de rembourser les sommes dues, a affirmé dimanche le maire Marc Demers. Selon lui, l’administration de Laval pourrait ainsi récupérer des dizaines, voire une centaine de millions de dollars. Il a fait cette déclaration devant les 500 membres du Mouvement lavallois qui participaient au brunch annuel du parti. Après enquête, l’administration du maire Demers avait mis en demeure environ 200 entreprises soupçonnées d’avoir profité d’un système de collusion. Une grande partie de ces entreprises auraient depuis manifesté leur intention de profiter de la loi adoptée par Québec permettant aux fautifs de rembourser volontairement les sommes détournées, tout en profitant du couvert de l’anonymat.

À voir en vidéo