Les défusionnistes se préparent au «Big Day»

Le Comité Défusion Westmount a depuis le 19 janvier son quartier général rue Sainte-Catherine, entre Metcalfe et Kensington. C'est l'une des premières organisations défusionnistes à se donner un tel lieu pour préparer ce qu'on nomme généralement le «Big Day», le jour du référendum, qui pourrait se tenir l'automne prochain.

L'ex-maire de Westmount et militant défusionniste fervent Peter Trent dit que le lieu est plutôt petit, discret et qu'il servira à organiser une campagne politique bien huilée: tenir des meetings, stocker des pancartes, réviser des listes électorales. Trent parle d'une organisation «informelle», mais indique qu'elle implique des «capitaines» responsables de groupes de bénévoles.

La présidente de l'arrondissement, Keren Marks, précise pour sa part que ce n'est pas l'arrondissement qui loue le local, mais «l'association pour la préservation de Westmount, fondée en 2000». Pour l'instant, elle prétend que les défusionnistes peuvent compter sur une centaine de bénévoles. Mais la mobilisation va selon elle s'intensifier lorsque les citoyens vont prendre conscience que, «pour une troisième fois en trois ans, l'arrondissement de Westmount a une augmentation de 9,2 %».

Dans la bataille des études d'impact, qui sera le premier acte de la guerre des défusions, Peter Trent a confirmé que les défusionnistes de l'île de Montréal publieront deux études. Et ce, avant le deuxième acte, soit l'ouverture des registres (prévue entre le 2 mai et le 15 juin). La première étude, juridique, portera sur la différence entre le statut de ville et celui d'arrondissement alors que la seconde prétendra cerner l'impact fiscal et financier de la défusion.

Avec son local, ses bénévoles, ses études et des campagnes comme celle de la «Blue Ribbon», où des militants passeront de porte en porte pour vendre un petit ruban bleu signifiant l'appui à la défusion, l'ex-maire Trent dit espérer des taux de participation et d'appui «soviétiques» lors de la signature des registres et au moment du référendum.