Laval accorde 45 000$ pour l’accueil des réfugiés syriens

La Ville de Laval a annoncé vendredi l’octroi de subventions de 45 000 $ à des organismes engagés dans l’accueil des 420 réfugiés syriens attendus dans la municipalité.

Le centre de bénévolat Moisson Laval reçoit ainsi 15 000 $ pour une période de six mois, tandis que le Carrefour d’intercultures de Laval (CIL) bénéficie d’un soutien de 30 000 $.

« Laval adopte l’approche communautaire dans l’intégration de nos nouveaux concitoyens d’origine syrienne », a souligné le maire, Marc Demers, en évoquant une « stratégie de concertation » qui consiste à travailler de concert avec les organisations ayant de l’expertise dans l’intégration de nouveaux arrivants.

Parmi les 160 réfugiés syriens qui ont atterri à Montréal le 12 décembre, 81 ont été accueillis par des parrains lavallois. Ces 36 familles sont en majorité parrainées par la communauté syriaque catholique.

Les fonds alloués au CIL et à Moisson Laval doivent servir à la gestion des bénévoles et de la banque de dons, en plus de soutenir les nouveaux arrivants dans les dépenses occasionnées par leur arrivée, notamment celles liées au déménagement et au transport. Les activités de ces organismes doivent être menées de concert avec le comité d’intégration que la Ville et divers groupes (commission scolaire, office municipal d’habitation, organisations religieuses) ont mis sur pied.

« Laval est la deuxième ville qui attire le plus d’immigrants au Québec. La dure réalité qui touche les réfugiés syriens nous interpelle tous et Laval fera le nécessaire pour soutenir les organismes qui veillent à faciliter leur intégration dans la communauté », a fait savoir le maire Demers.

1 commentaire
  • Christian Warnant - Inscrit 20 décembre 2015 10 h 18

    Quelle générosité

    ...