Léger remaniement au Conseil exécutif de Montréal - Prescott perd l'Habitation et Fotopulos la Culture

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a convoqué hier les médias pour présenter aux Montréalais un remaniement du Comité exécutif de la Ville et pour dévoiler la création de quatre comités stratégiques, dont les objectifs sont «d'assurer une meilleure cohésion et une meilleure synergie quant aux grandes fonctions stratégiques de la Ville», a expliqué le maire.

Le Comité exécutif de la ville demeure composé des mêmes personnes, mais certains dossiers importants changent de mains. Par exemple, le vice-président du Comité, Michel Prescott, perd le dossier concernant l'Habitation pour se retrouver responsable des Sports et Loisirs. Selon le maire, le nouveau mandat de M. Prescott «est excessivement important. Nous avons au cours des prochaines années des défis à relever, notamment la Fédération internationale de natation qui s'en vient à Montréal et le développement du Parc des îles», a-t-il déclaré.

Le dossier de l'Habitation sera maintenant piloté par Cosmo Maciocia, qui semble prendre du galon au sein du parti. Celui-ci s'occupait auparavant des Sports et Loisirs.

Helen Fotopulos doit de son côté se retirer du dossier de la Culture et du Patrimoine pour devenir responsable du mont Royal, des espaces verts et bleus, des parcs et des institutions scientifiques. «Helen Fotopulos a travaillé depuis des années, pour ne pas dire une décennie, sur l'importance des espaces verts et bleus, l'importance des équipements scientifiques, a assuré M. Tremblay. Il y a des mandats très précis qui doivent être réalisés au cours des prochains mois et j'ai demandé à Mme Fotopulos d'assumer cette responsabilité.»

La Culture et le Patrimoine seront maintenant gérés par la vice-présidente du comité exécutif, Francine Sénécal. Alan DeSousa sera maintenant responsable du développement économique, en plus du développement durable. «Cette décision confirme la volonté de notre administration d'assurer l'harmonisation entre ces deux secteurs», soutient M. Tremblay.

Pour sa part, le maire ajoute aux responsabilités qui lui étaient déjà dévolues (Démocratie et Jeunesse), les Relations internationales, intergouvernementales et interculturelles.

Comités stratégiques

Dans le but de respecter la nouvelle Charte de la ville qui incarne le plan de réorganisation décentralisé, le maire de Montréal a décidé de créer quatre comités stratégiques, qui auront pour mandat de faire le point sur différents dossiers, avant que ceux-ci ne soient présentés et approuvés par le Comité exécutif.

Frank Zampino présidera le comité sur les finances, les services aux entreprises et la gestion stratégique. Peter Yeomans, Helen Fotopulos, Louise O'Sullivan et Michel Prescott participeront au comité sur la qualité de vie et la sécurité publique. Le comité sur la mise en valeur du territoire, du patrimoine et de la culture sera quant à lui coordonné par Georges Bossé. Le président de la Société de transport de Montréal (STM), Claude Dauphin, prendra en charge le comité sur les infrastructures, le transport et l'environnement.

«Il est important que nous utilisions toutes les informations que chacun des membres du Comité exécutif détient et ainsi accroître notre efficacité. [...] J'ai créé des comités stratégiques qui favoriseront le travail en équipe, accentueront l'interdépendance entre les différents secteurs d'activité et permettront au Comité exécutif d'être plus efficace», a affirmé le maire.

M. Tremblay a par ailleurs rappelé que Montréal devait recevoir au mois de mai prochain environ 20 maires du Canada lors du premier Forum national sur la croissance économique. Cette rencontre, à laquelle seront conviés les gouvernements provincial et fédéral, aura pour objectif de discuter des différentes solutions qui s'offrent aux villes pour augmenter leurs revenus.