Québec propose une nouvelle formule «intermédiaire»

Autoroute 19
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Autoroute 19

En toute discrétion, le gouvernement du Québec a présenté mercredi une nouvelle formule pour le prolongement de l’autoroute 19 à la hauteur de Bois-des-Fillion, un projet attendu de longue date, proposant plutôt de créer un « boulevard urbain » où la vitesse sera limitée à 70 km/h plutôt qu’à 100 km/h comme prévu à l’origine.

Le 12 mars, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) présentait un rapport contenant une série d’avis sur le projet soumis à la consultation publique. L’un de ces avis mentionnait « qu’une analyse comparative plus approfondie était requise entre les scénarios d’autoroute à deux voies et ceux de boulevards urbains, y compris celui avec carrefours plans et échangeurs ».

À l’heure actuelle, la route 335 est composée de seulement deux voies où la limite de vitesse est de 70 km/h. Le projet étudié jusqu’à maintenant aurait mené à la création d’une autoroute à quatre voies pour les automobiles séparées par un terre-plein, et à deux voies pour le transport en commun et le covoiturage, avec une vitesse de 100 km/h. La nouvelle option du MTQ propose plutôt deux fois quatre voies pour les voitures, et deux voies réservées sur un accotement asphalté pour le covoiturage et le transport en commun. Les deux directions seraient séparées par un muret en béton, et la limite de vitesse serait de 70 km/h. De nombreux feux de circulation seraient également installés aux intersections qui demeureraient en place.

La nouvelle formule risque de plaire à ceux qui dénonçaient le projet autoroutier dans ce secteur des Basses-Laurentides. Mais les automobilistes qui s’attendaient à pouvoir faire une croix sur les problèmes de congestion dans ce secteur pourraient le regretter.

Le ministère des Transports soutient que cette « mesure intérimaire » découle des recommandations effectuées par le BAPE.

3 commentaires
  • Claude Jourdain - Abonné 7 août 2015 08 h 50

    2 fois quatre voies pour les voitures ?

    Premièrement, la limite de vitesse sur la R 335 est de 90km - heure et non 70 comme indiqué dans l'article (sauf 1km en arrivant à Bois des Filions.
    Ensuite, n'y a-t-il pas erreur de mentionner que le MTQ propose "deux fois quatre voies pour les voitures'' en plus des deux voies pour le transport en commun. Il y aurait donc u boulevard de 10 voies ? Un peu de sérieux M. Orfali.

  • Bernard Terreault - Abonné 7 août 2015 09 h 52

    "Remède" temporaire

    Autoroute ou boulevard élargi, cela soulage temporairement la congestion. Puis cela facilte l'étalement urbain, les travailleurs, les étudiants, les magasineurs font des distances de plus en plus longues et ça recongestionne! Et on ne parle pas de ces questions frivoles pour écolos romantiques comme la destruction des boisés et des territoires agricoles, les gaz à effet de serre, notre déficit commercial dû à l'importation du pétrole, que ce soit d'Alberta ou d'ailleurs.

  • Marie-Claude Laframboise - Abonnée 7 août 2015 10 h 58

    Le gain des automobilistes

    "Mais les automobilistes qui s’attendaient à pouvoir faire une croix sur les problèmes de congestion dans ce secteur pourraient le regretter."

    C'est absurde de dire cela car la capacité sera quand même DOUBLÉE, passant d'une voie à deux par direction.

    Cela pourra décongestionner -temporairement- le secteur, jusqu'à davantage d'autos se rajoutent et fasse revenir la congestion.
    Ce ne sera qu'à ce moment que la voie réservée deviendra utile...