Rectificatif

Une précision s’impose au sujet du texte « Les adversaires du maire de Laval s’acharnent », publié le jeudi 18 décembre. L’ex-candidat à la mairie de Laval Jean-Claude Gobé n’a pas encore décidé s’il allait porter en appel le jugement qui a confirmé l’éligibilité du maire Marc Demers. « J’ai pris acte du jugement. Je vais l’étudier à fond, en regardant les impacts d’un appel sur la stabilité de la ville et les coûts potentiels », a précisé M. Gobé. Sa réaction avait échappé au Devoir mercredi.

1 commentaire
  • Gilles Delisle - Abonné 19 décembre 2014 09 h 43

    Un acharnement dans quel but, exactement!

    Que sous-entend cet acharnement des ex-candidats à la mairie de Laval contre le maire actuel? Il y a surement plus qu'une simple histoire d'adresse postale, ce serait trop bête! Un jour, bientôt peut-être, nous saurons le fond de cette histoire. Vengeance personnelle ou politique?