Gel des taxes résidentielles à Laval

La troisième ville du Québec reste en excellente santé financière, a indiqué le maire Demers le jour même où prend fin la tutelle de la Commission municipale du Québec.
Photo: -Le Devoir La troisième ville du Québec reste en excellente santé financière, a indiqué le maire Demers le jour même où prend fin la tutelle de la Commission municipale du Québec.

Les taxes foncières résidentielles sont gelées pour une deuxième année consécutive à Laval, a annoncé lundi matin le nouveau maire Marc Demers, qui remplit ainsi un premier engagement électoral. La troisième ville du Québec reste en excellente santé financière, a indiqué le maire le jour même où prend fin la tutelle de la Commission municipale du Québec.

En plus de geler les impôts fonciers résidentiels, la Ville a annoncé l'accès gratuit aux autobus de la Société de transport de Laval (STL) pour les résidants de 65 ans et plus. L'administration Demers maintient aussi le remboursement de la taxe d'eau pour les Lavallois de 65 ans et plus, une mesure instaurée par l'ancien maire Gilles Vaillancourt.

Les impôts fonciers non résidentiels augmentent en moyenne de 1,70%, une hausse inférieure à celle enregistrée dans les autres grandes villes du Québec, selon le maire Marc Demers.

«Ce budget est un signal clair que les choses ont et vont changer», a déclaré Marc Demers lors d'une séance spéciale du conseil municipal, lundi matin. Il s'est engagé à rétablir «l'intégrité, la transparence et la fierté» dans cette ville malmenée par les scandales au cours des derniers mois.

D'autres détails suivront

À voir en vidéo