L'Ancienne-Lorette - Huitième mandat pour Loranger

Émile Loranger
Photo: Renaud Philippe - Le Devoir Émile Loranger
Dans la ville défusionnée de l'Ancienne-Lorette, le maire sortant Émile Loranger reste en selle pour entamer un huitième mandat. Il a obtenu 54 % des votes et le taux de participation, à près de 60 %,  a été encore plus élevé qu'à Québec. 

Parmi ses trois opposants, Yvan Dussault du Renouveau Lorettain est celui qui a révolté le plus d'appuis (26 %). Suivaient Alain Fortin du Regroupement des payeurs de taxes (11 %) et l'indépendant Steve Martineau (9 %).

Au niveau des districts, Équipe Loranger a raflé les cinq des six sièges comme alors qu'il avait tout raflé en 2009. Le seul siège à lui avoir échappé est allé à l'indépendant Gaetan Pageau qui a récolté 44 % des appuis.

Âgé de 67 ans, M. Loranger règne sans partage sur la petite municipalité depuis 1983, ce qui fait de lui l'un des élus les plus indélogeables du Québec. Au cours de la campagne, il a annoncé toutefois que ce serait son dernier mandat.

Critiqué pour les hausses de taxes salées de 33 % qu'il a imposées en 2011, il s'est défendu en les imputant au partage des dépenses au sein de l'agglomération de Québec qu'il juge injuste. Il a par ailleurs promis aux électeurs de rembourser les contribuables avec l'argent qu'il compte obtenir dans sa croisade judiciaire contre la ville de Québec.

Le Devoir