Éric Forest président de l'UMQ

Québec — Le maire de Rimouski, Éric Forest, a été confirmé hier comme 53e président de l'Union des municipalités du Québec, lors d'une réunion des membres du conseil d'administration de l'UMQ, à Québec.

Il a aussitôt proposé l'organisation d'un sommet sur le milieu municipal, afin de renforcer la confiance de la population envers les élus municipaux. Éric Forest occupait le poste de président par intérim de l'UMQ depuis la démission forcée du maire de Saint-Jérôme, Marc Gascon. M. Forest a profité de sa nomination pour présenter un plan d'action visant à redorer l'image des élus municipaux, à la suite des nombreuses allégations de conflit d'intérêt ou de corruption.
3 commentaires
  • Clio - Inscrit 27 novembre 2010 06 h 55

    La lumière au bout du tunnel à l'UMQ?

    L'élection du maire Forest de Rimouski comme président de l'UMQ lance un signal encourageant pour redresser la confiance de la population envers le monde municipal. Sans doute faudra-t-il plus que des paroles pour changer la siituation, mais un leadership fort, dans la mesure où il est appuyé par les autres maires intègres, peut contribuer à changer l'image ternie du monde municipal. Souhaitons que le maire Forest trouve des alliés dans sa volonté de faire le ménage dans la maison. Pourquoi pas l'aide du maire Labeaume qui a quiitté le navire avant qu'il ne prenne l'eau? Cela dit, il faudra quand même une enquête publique sur la gouvernance municipale au Québec. Est-ce un hasard si les maires qui font l'objet d'allégations de corruption proviennent tous de la couronne nord de Montréal où le taux de croissance démographique et le développement domicilaire sont les plus élevés au Québec? La tentation est là et certains croquent la pomme...

  • observateur1 - Abonné 27 novembre 2010 08 h 01

    Un autre maire libéral à la tête de l'UMQ

    Eric Forest (candidat libéral dans Rimouski 2003) aurait été plus avisé de réclamer d'abord et avant tout une enquête publique sur le financement des partis politiques autant provinciale que municipale et aussi sur construction.

    Avant de tenir un sommet, il faut d'abord faire le grand ménage afin de connaître les véritables magouilleux qui n'ont pas leurs places au devant de la scène politique...

  • Roland Berger - Inscrit 27 novembre 2010 12 h 07

    Placard à double tour

    J'espère que Monsieur le libéral Éric Forest a verrouillé son placard à double tour et qu'il a bien caché la clé.
    Roland Berger