La mairesse de Longueuil perd sa majorité au conseil

Coup de théâtre à Longueuil hier. Michel Latendresse et Suzanne Charbonneau, deux élus du parti de la mairesse Caroline St-Hilaire, ont annoncé leur démission et siégeront désormais comme indépendants. Ces deux défections, qui surviennent à quelques semaines du dépôt du budget de la Ville, ont fait perdre à la mairesse la majorité qu'elle détenait au conseil municipal.

La journée d'hier a été chargée. Alors que la nouvelle de la démission des deux élus s'ébruitait, la mairesse a annoncé que le conseiller indépendant Jacques E. Poitras, qui faisait déjà partie du comité exécutif, se joignait à sa formation.

Ce jeu de chaises musicales fait donc en sorte que le parti de Mme St-Hilaire, Action Longueuil, se retrouve avec 11 élus, tout comme le Parti municipal de Longueuil (PML). Les élus indépendants sont au nombre de cinq, mais il faut savoir que parmi eux figure Mireille Carrière, qui siège au comité exécutif et doit être solidaire des décisions de l'administration St-Hilaire.

On devrait connaître les motifs qui ont incité M. Latendresse et Mme Charbonneau à démissionner au cours des prochains jours. Hier, MédiaSud a rapporté que, lors d'un entretien téléphonique, M. Latendresse a évoqué des «pressions politiques» qu'aurait exercées la mairesse.

La situation se corse pour Mme St-Hilaire, qui doit s'affairer à préparer le budget 2011 de la Ville avec un manque à gagner appréhendé de 15,8 millions de dollars. L'année dernière, l'adoption du budget 2011 s'était avérée difficile, car son parti était minoritaire au conseil municipal.

Ces défections ont forcé la mairesse à remanier son comité exécutif. Les conseillers Monique Bastien, Albert Beaudry et Lorraine Guay Boivin feront donc leur entrée dans ce club sélect.