En bref - Mairie de Toronto: la course se corse

Le candidat favori dans la course à la mairie de Toronto, Rob Ford, perd des plumes, selon un sondage Global News Ipsos-Reid.

Le conseiller municipal connu pour ses idées de droite a désormais la faveur de 28 % des électeurs, soit seulement cinq points de pourcentage d'avance sur son plus proche adversaire, l'ancien vice-premier ministre ontarien George Smitherman. De plus, si les Torontois devaient choisir entre Ford et Smitherman, ils opteraient pour le second, révèle le sondage mené auprès de 400 Torontois vendredi dernier. Jusqu'à ce week-end, les sondages accordaient 46,5 % des votes des électeurs décidés à M. Ford. Hier, la candidate Sarah Thomson, qui recueillait jusqu'alors 7 % des intentions de vote, a quitté la course en invitant les électeurs à voter pour George Smitherman le 25 octobre prochain.