Train de banlieue: nouvelle gare à Saint-Hubert

Une nouvelle gare pour trains de banlieue sera construite à Saint-Hubert, sur la Rive-Sud, au coût de 19,7 millions de dollars. Ce centre d'échange intermodal, le long de la ligne Mont-Saint-Hilaire, sera doté de 615 places de stationnement incitatif.

À l'origine, la nouvelle gare devait coûter sept millions, mais la facture a presque triplé en raison, notamment, de l'aménagement d'un passage piétonnier souterrain. «On prévoyait la construction d'une passerelle, mais on a reçu un avis de Transport Canada selon lequel notre passerelle pourrait éventuellement nuire aux atterrissages et aux décollages de l'aéroport de Saint-Hubert. Il a fallu trouver une solution de rechange, soit un tunnel qui sera construit sous les voies ferrées», a expliqué hier Joël Gauthier, président-directeur général de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), lors d'une conférence de presse tenue en compagnie du ministre des Transports, Sam Hamad, de la ministre responsable de la Montérégie, Nicole Ménard, et de la mairesse de Longueuil, Caroline Saint-Hilaire.

Construire en tunnel coûte plus cher et les travaux devront être menés sans nuire à la circulation ferroviaire du CN, a précisé M. Gauthier. Les appels d'offres seront lancés l'hiver prochain et les travaux, qui débuteront à l'été 2011, devraient être terminés à l'automne 2011, a dit M. Gauthier.

Les nouveaux aménagements seront permanents, contrairement à l'ancienne gare construite en 2003, qui était constituée de quais de bois, a signalé le ministre Hamad. Aux 280 places de stationnement existantes — et utilisées à 92 % — s'ajouteront 335 places supplémentaires.

La mairesse Saint-Hilaire n'a pas voulu manquer l'occasion d'envoyer un message au nouveau ministre des Transports. «Dire que Longueuil a été négligée au cours des dernières années est presque un euphémisme. En effet, ça fait plus de 40 ans que cette ville, en plein essor, n'a reçu aucun investissement en matière de transport. Alors, les bonnes nouvelles comme celle d'aujourd'hui, nous en attendons plein plein d'autres», a-t-elle dit en évoquant le prolongement du métro sur la Rive-Sud, qui fait l'objet d'études de la part de l'AMT.

La ligne Mont-Saint-Hilaire, qui dispose maintenant de voitures multiétages, a connu une croissance de 8 % du nombre des passagers depuis le début de l'année, avec 1,7 million d'usagers. Depuis 2004, la hausse d'achalandage est de 30 %.
1 commentaire
  • Bernard Terreault - Abonné 25 septembre 2010 11 h 59

    Est-ce le meilleur investissement?

    Avec les wagons, les gares et les parkings, la ligne de Mont St-Hilaire a coûté des centaines de millions de dollars et transporté 1,7 millions de personnes par an. Comparez cela aux 235 milllions de passagers du métro de Montréal, soit 138 fois plus!. Le métro n'a jamais coûté 138 fois plus que cette ligne. Et en allant aussi loin qu'au Mont St-Hiilaire on encourage effectivement l'étalement urbain. Même chose pour les autres trains de banlieur. En banlieus proche, une ou deux stations de métro et des voies réservées à 100% aux autobus (de préférence électriques ou hybrides) représentent un bien meilleur rapport coût/bénéfice.