Sherbrooke - Dépouillement judiciaire?

Vaincue par à peine 112 voix par son rival Bernard Sévigny, la candidate à la mairie de Sherbrooke Hélène Gravel devrait décider au plus tard ce matin si elle demande un dépouillement judiciaire.

«Je vais analyser le résultat avec mes conseillers juridiques. Par la suite, nous déciderons s'il y aura un recomptage judiciaire», a-t-elle expliqué aux médias sherbrookois. Mme Hélène Gravel a récolté 17 051 voix, contre 17 173 pour M. Sévigny, au terme d'une soirée électorale au cours de laquelle la candidate a mené parfois par plus de 500 voix, avant de voir cette avance fondre et passer aux mains de son rival. Ce dernier a pour sa part déclaré qu'«il faut s'incliner devant la volonté du peuple et accepter le verdict». Il a d'ailleurs rencontré le maire sortant, Jean Perrault, hier, afin de discuter de la passation des pouvoirs. L'assermentation du nouveau maire devrait se faire entre vendredi et mardi prochain. La date n'est pas encore fixée. Il succédera alors au maire Perrault, qui a dirigé la capitale estrienne pendant 15 ans.