Lévis - Un vote dans la continuité

Au moment d'écrire ces lignes, l'équipe de la mairesse Danielle Roy-Marinelli, Force 10, semblait en voie de récolter la majorité des 15 sièges au conseil municipal de Lévis. La mairesse, rappelons-le, avait été élue par acclamation après que son adversaire d'Action-Lévis, Isabelle Demers, eut troqué la course à la mairie pour briguer un poste dans un district.

Le militant anti-Rabaska Gaston Cadrin, qui avait aussi envisagé d'affronter la mairesse, a décidé de briguer les suffrages comme conseiller dans le district du Vieux-Lévis. Outre la mairesse Marinelli, deux des candidats de Force 10 avaient été élus par acclamation. En 2005, Danielle Roy-Marinelli avait causé la surprise en battant le maire sortant Jean Garon avec 42 % contre 28 %. L'équipe de Mme Marinelli s'est engagée pendant la campagne à investir dans les infrastructures sportives, l'ajout de logements abordables et de résidences pour personnes âgées et l'accès à Internet sans fil.

À voir en vidéo