En bref - Au secours de la STM

Une fois de plus, la Ville de Montréal a dû se porter à la rescousse de la Société de transport de Montréal (STM) pour l'aider à boucler son budget de l'année 2008.

La Ville a annoncé hier qu'elle versera 22 millions de dollars à la STM afin d'éponger une partie de son manque à gagner de 33,7 millions. La différence, soit 11,7 millions, a pu être comblée grâce à un exercice de rationalisation effectué au sein de la société de transport au cours des derniers mois. Lors du dépôt du budget de l'année 2008, il y a un an, la STM avait indiqué qu'elle comptait sur de nouvelles sources de financement obtenues du gouvernement du Québec pour combler ce manque à gagner, mais ce rêve ne s'est pas concrétisé. Les 22 millions annoncés hier portent à 332 millions la contribution de la Ville à la STM pour 2008, un «sommet historique», a-t-on souligné hier. Cette aide n'empêchera vraisemblablement pas la STM d'augmenter ses tarifs de 3,3 % à compter du 1er janvier prochain.