En bref - Montréal poursuit Westmount

Montréal et Westmount s'adresseront aux tribunaux pour régler leurs différends de nature financière. L'administration de Gérald Tremblay a décidé d'intenter une poursuite contre la Ville de Westmount afin de récupérer une somme 2,4 millions qu'elle lui réclame à la suite de la défusion de 2005. Westmount ne conteste pas ce montant, mais refuse de verser la somme due à la Ville de Montréal car elle lui réclame à son tour 23,7 millions de dollars pour des dépenses liées aux immobilisations pour la période de 2002 à 2005, lorsque les municipalités de l'île de Montréal étaient fusionnées.

En décembre 2007, l'administration de Karin Marks avait expédié une mise en demeure à la Ville de Montréal à ce sujet et entend intenter une poursuite sous peu.