Usine de traitement des eaux - Montréal veut terminer les travaux d'ici à 2010

Montréal espère pouvoir terminer les travaux de mise à niveau technique de ses deux usines de traitement d'eau potable d'ici la fin de 2010 dans le cas de l'usine Atwater, et dès l'an prochain pour la plus importante, celle de Desbaillets.

C'est ce qu'a précisé hier au Devoir le porte-parole de la Ville, Philippe Sabourin. Ce dernier a toutefois précisé que l'eau de la Ville respectait présentement «toutes les normes de qualité du règlement» sur l'eau potable même si les équipements que prescrit le règlement ne sont pas encore en place. Montréal y arrive par d'autres techniques et, pour s'assurer de la qualité de son eau traitée, la Ville fait deux fois plus d'échantillonnages de son eau, soit plus de 50 000 tests par année.

La mise à niveau des équipements de traitement de Montréal est un projet de 234 millions, dont la moitié sera payée par les contribuables et l'autre moitié, par Québec et Ottawa à parts égales.

Jusqu'ici, environ 30 millions ont été injectés dans les projets de modernisation des deux usines. Hier, le comité exécutif de la Ville a approuvé trois autres contrats d'une valeur totale de plus de 11 millions pour l'installation d'un nouveau système de traitement des bactéries avec des rayons UV.

Fin juin, Montréal a été exemptée, comme 300 autres villes, municipalités et réseaux privés, de l'obligation réglementaire de pré-traiter ses eaux brutes, une exigence qui est entrée en vigueur à ce moment-là.

À voir en vidéo