À qui appartiennent les parcs?

Les parcs sur le territoire des anciennes municipalités de banlieue appartiennent-ils à la Ville centrale ou aux arrondissements? Les fusions sur l'île de Montréal ont laissé cette question en suspens et aujourd'hui, des groupes environnementaux s'inquiètent du sort de plusieurs espaces verts menacés par un projet de construction de nouvelles routes dans l'ouest de l'île.

Le prolongement du boulevard Salaberry dans Dollard-des-Ormeaux, l'élargissement à quatre voies du boulevard Jacques-Bizard et la construction d'une nouvelle artère dans Pierrefonds figurent dans un plan qu'élaborent le ministère des Transports et des élus municipaux de l'ouest de l'île afin de soulager la congestion automobile.


Depuis que le quotidien The Gazette a révélé l'existence de ce projet le 10 mai dernier, la Coalition verte et le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal) réclament de la Ville des mesures de protection des espaces verts plus strictes, car les nouveaux aménagements empiéteraient sur plusieurs parcs et boisés existants, entre autres le Bois-de-Liesse et sa forêt de Bois-Franc. Ils demandent aussi que la Ville gèle tout projet de développement pendant dix ans sur les espaces verts présentant un potentiel intéressant de parc et qu'elle s'en porte acquéreur.


Claude Dauphin, responsable du dossier des transports à la Ville, ne veut rassurant. Le projet n'a pas encore franchi l'étape de l'étude de faisabilité. «Il y a plusieurs arrondissements qui sont touchés et certains n'ont même pas été consultés, notamment celui de Saint-Laurent où il y a de l'opposition», indique-t-il, promettant la tenue de consultations dans tous les arrondissements concernés. «L'intention n'est pas de massacrer les parcs», ajoute-t-il.


Selon la porte-parole du service des parcs à la Ville, Édith Parizeau, il subsisterait un «flou artistique» concernant la propriété des parcs dans les anciennes villes de banlieue d'autant plus que certains auraient été acquis par l'ex-Communauté urbaine de Montréal (CUM).