Les clients du Sky peuvent continuer d'aller fumer chez le voisin

Les clients du bar Sky dans le quartier gai pourront continuer de fumer en toute quiétude dans l'appartement-fumoir mis à leur disposition dans l'immeuble voisin. L'arrondissement de Ville-Marie et le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) jugent tous deux la situation légale.

L'inspectrice de la Ville de Montréal qui s'est rendue sur les lieux lundi a indiqué aux autorités municipales que l'accommodement pour les fumeurs était tout à fait conforme à la réglementation de l'arrondissement. «C'est un appartement, il n'y a donc aucune restriction. Il n'y a pas de consommations qui y sont apportées et pas d'activité commerciale. Vous pouvez y inviter qui vous voulez, il n'y a pas de permis à demander», explique le responsable des communications de l'arrondissement, Jacques-Alain Lavallée.

Le SIM est arrivé à la même conclusion après avoir lui aussi dépêché des inspecteurs. «Nous n'avons constaté aucune anomalie dans le logement. Toutes les normes sécuritaires de prévention des incendies sont respectées. Le dossier est clos», affirme le lieutenant Martin Corriveau.

Le Devoir a révélé lundi qu'un fumoir avait été aménagé dans un appartement situé dans l'immeuble adjacent au Sky, situé à l'angle des rues Sainte-Catherine et Alexandre-de-Sève. Selon le propriétaire du Sky et de l'immeuble voisin, le militant protabac bien connu Peter Sergakis, son nouveau locataire a ouvert sa porte aux fumeurs de son propre chef, il y a deux semaines. Lors de notre visite vendredi dernier, l'appartement était désert, sauf quelques tables de bar et des cendriers. Des meubles plus conventionnels sont cependant apparus dans le décor depuis.

La loi contre le tabac entrée en vigueur en juin dernier interdit l'usage de la cigarette dans les bars et les restaurants du Québec et prohibe l'aménagement d'un fumoir dans ces établissements. Des abris peuvent cependant être aménagés, sous réserve du respect des normes de sécurité incendie, à condition qu'ils ne communiquent pas directement avec l'établissement et qu'aucune activité commerciale n'y est tenue.