De métro Beaudry à métro Beaudry-Village?

La station de métro Beaudry, située au coeur du quartier gai de Montréal, pourrait être rebaptisée Beaudry-Village. C'est la demande qu'entend soumettre le maire de l'arrondissement de Ville-Marie, Benoit Labonté, à la Société de transport de Montréal (STM).

«Il faut comprendre qu'il s'agit d'une revendication de longue date de la communauté gaie, de la Chambre de commerce gaie et d'autres groupes impliqués. [...] J'ai été sensibilisé à cette question durant la campagne électorale et je trouvais que les arguments étaient tout à fait convaincants, d'autant plus que les Outgames auront lieu cet été», a expliqué hier Benoit Labonté.

Au fil des ans, plusieurs stations de métro ont été rebaptisées, mais la plupart des modifications visaient à accoler au nom d'une station celui d'une université située à proximité. En 2000, la STM avait également modifié le nom de la station Île-Sainte-Hélène, qui est devenue la station Jean-Drapeau.

Ce soir, à l'occasion de la séance mensuelle du conseil d'arrondissement, les cinq élus de Ville-Marie auront à se prononcer sur une résolution demandant à la STM de procéder au changement de nom. «On ne demande pas à la STM de tout chambarder tout de suite. Ça se fera au fur et à mesure que les documents se feront réimprimer», a précisé M. Labonté.

Au sein de la communauté gaie, la proposition suscite l'enthousiasme. «Ça fait longtemps que la communauté souhaite que la station de métro Beaudry soit mieux identifiée. [...] Pour les touristes, ça deviendrait plus facile de situer le village gai si la station de métro portait le nom de Beaudry-Village», estime Nicolas Pomerleau, directeur général de la Société de développement commercial du Village.

«L'appellation Village est un terme qui est maintenant connu dans le monde, soutient pour sa part Louise Roy, directrice générale des Outgames mondiaux Montréal 2006. Au niveau touristique, il y a une signature qui existe déjà, notamment dans les cartes qui sont publiées.» Mme Roy est convaincue que le nouveau nom serait bien accepté par la population: «Je crois que Beaudry-Village, c'est beau. Le double nom, ça fait un peu français.» Elle souhaite d'ailleurs que le projet se réalise avant les Outgames qui se tiendront du 29 juillet au 5 août prochains et accueilleront 16 000 participants.

C'est toutefois la STM qui devra trancher. Benoit Labonté a discuté de ses intentions avec le nouveau président de la STM, Claude Trudel, qui vient d'être nommé. «Il a pris bonne note de nos intentions», dit-il.

Mais la STM a justement mis un holà aux changements de noms et a institué un moratoire en janvier 2004 pour permettre la mise en place d'une politique corporative et mieux encadrer les demandes. «L'arrondissement de Ville-Marie peut bien nous remettre sa demande, mais ce sera au nouveau conseil d'administration de l'examiner», a indiqué hier la porte-parole de la STM, Sylvie Bussières. En 2003, le nom de la station de métro Longueuil avait été changé pour Longueuil-Université de Sherbrooke, à la demande de l'institution d'enseignement qui avait accepté d'assumer les 100 000 $ qu'avait coûté la transformation. Sylvie Bussières croit que modifier le nom de la station Beaudry pourrait entraîner des coûts semblables, mais on ignore encore qui paierait la facture si la modification recevait l'aval de la STM.

Le nom de la station de métro Beaudry fait référence à la rue située à proximité. Selon les informations fournies par la STM, la rue Beaudry aurait été baptisée en 1843 à la mémoire de l'ancien propriétaire du terrain, Pierre Beaudry.