Le PLQ sauve sa forteresse de La Pinière

La libérale Linda Caron a été élue dans La Pinière.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir La libérale Linda Caron a été élue dans La Pinière.

Les libéraux tentaient de sauver trois circonscriptions de la Montérégie des assauts de la Coalition avenir Québec (CAQ), tard lundi soir. Des batailles serrées prenaient place dans les forteresses rouges de Vaudreuil, La Pinière et Laporte.

La libérale Linda Caron a été élue dans La Pinière, qui englobe la ville de Brossard, sur la Rive-Sud. Cette circonscription était auparavant représentée par Gaétan Barrette. Les majorités astronomiques du Parti libéral dans cette région appartiennent au passé : au moment où ces lignes étaient écrites, l’élue libérale détenait une avance de 2000 voix contre le Dr Samuel Gatien, de la CAQ.

La députée libérale sortante Marie-Claude Nichols semblait en bonne position pour conserver la circonscription de Vaudreuil, avec une avance de 800 voix contre la candidate Ève Bélec, de la CAQ. Quelque 204 des 208 bureaux de scrutin avaient été dépouillés.

 

L’autre forteresse libérale de Laporte, à Saint-Lambert, semblait en voie d’échapper au PLQ : le chanteur et humoriste Mathieu Gratton tirait de l’arrière par 600 voix contre la candidate caquiste Isabelle Poulet, après le dépouillement de 175 des 187 bureaux de scrutin.

Le parti de François Legault a aussi remporté une victoire sans équivoque dans la circonscription d’Iberville, laissée vacante par le départ de la transfuge Claire Samson, qui était passée de la CAQ au Parti conservateur du Québec (PCQ). Tard lundi soir, la caquiste Audrey Bogemans devançait son adversaire péquiste, Jean-Alexandre Côté, par plus de 11 000 voix.

La candidate conservatrice Anne Casabonne était en quatrième place dans Iberville avec 11,6% des voix, à plus de 13 000 votes de la gagnante.

La CAQ a conservé les 18 circonscriptions (sur 22) qu’il détenait en Montérégie, y compris l’ancien château fort péquiste de Marie-Victorin, dans le Vieux-Longueuil. Au moment où ces lignes étaient écrites, la caquiste Shirley Dorismond détenait une majorité de 2200 voix sur Pierre Nantel, du PQ. La solidaire Shophika Vaithyanathasarma suivait au troisième rang. Le PQ et Québec solidaire totalisaient ensemble 46,7% des voix dans Marie-Victorin, loin devant la CAQ, qui a remporté 33,1% des voix.

À voir en vidéo