Victoire historique de la CAQ sur la Côte-Nord

La candidate d’origine innue Kateri Champagne Jourdain
Coalition Avenir Québec La candidate d’origine innue Kateri Champagne Jourdain

La Coalition Avenir Québec (CAQ) a remporté une victoire historique dans les deux circonscriptions de la Côte-Nord, en faisant notamment élire la première femme autochtone à l’Assemblée nationale. La candidate d’origine innue Kateri Champagne Jourdain, qui a gagné haut la main la forteresse péquiste de Duplessis, est considérée comme une aspirante au conseil des ministres.

Le candidat caquiste Yves Montigny, maire de Baie-Comeau, a remporté l’autre château fort péquiste de René-Lévesque. Les deux circonscriptions de la Côte-Nord ont ainsi basculé dans le camp de la CAQ. Une dure défaite pour le PQ.

La candidate autochtone de 41 ans a remporté une victoire convaincante. Au moment où ces lignes étaient écrites, Kateri Champagne Jourdain devançait son adversaire péquiste, Marilou Vanier, par plus de 3400 voix et 20 points de pourcentage (45% contre 25%).

 

La nouvelle élue, originaire de la communauté innue d’Uashat Mak Mani-Utenam, a travaillé au conseil de bande, puis s’est investie dans le projet de mine Arnaud. Elle a aussi été directrice générale des Galeries Montagnaises, le premier centre commercial développé et géré par des Autochtones au Canada, et s’est impliquée dans le projet de parc éolien Apuiat.

La victoire du caquiste Yves Montigny a aussi été claire et nette dans la circonscription de René-Lévesque. En fin de soirée, le maire de Baie-Comeau devenu député de la CAQ devançait le péquiste Jeff Dufour Tremblay par 4800 voix et 35 points de pourcentage (57% contre 22%).

À voir en vidéo